Enchantés de vous rencontrer ...

Créé en 1987 en tant que composante du Cercle culturel des Communautés européennes à Luxembourg, l’ensemble vocal « Eurocantica » tire indéniablement sa spécificité de la diversité des membres qui le composent. Fort d’une quarantaine de personnes, l’ensemble réunit en effet des choristes issus de presque tous les États membres de l’Union européenne. Provenant, les uns, des institutions européennes sises à Luxembourg, les autres du secteur privé, éducatif ou associatif, tous ont en commun l’amour de la musique et du chant.

 

Après avoir été dirigé pendant 18 ans par Rosch Mirkes, l’ensemble chante sous la direction d'Andy Loor depuis 2015. Il aborde un répertoire extrêmement varié allant de la musique baroque aux œuvres les plus contemporaines. Ainsi, après la production de « Der Geiger von Echternach » de la compositrice luxembourgeoise Lou Koster, Eurocantica a aussi bien chanté des musiques de films, des gospels ou « Queen Symphony » de Tolga Kashif, que des œuvres classiques et baroques telles que le « Requiem » de Haydn, « Weihnachstoratorium » de Homilius ou bien encore Telemann.

 

Afin d’enrichir ses programmes, l’ensemble se joint parfois à l’orchestre Estro Armonico ou à d’autres chorales telles que la Chorale municipale Sängerbond Diekirch, Sängerbond Helvetia Tandel ou l’ensemble Ambitus pour des projets de plus grande ampleur.

En dépit de cet éclectisme, les deux périodes de prédilection d’Eurocantica restent toutefois les périodes baroque et romantique. Après avoir interprété, à de nombreuses reprises, des œuvres telles que le « Gloria » de Vivaldi ou des œuvres d’autres compositeurs célèbres tels que Bach, Brahms, Haendel, Haydn, Mozart, Pachelbel, Telemann, Rossini ou Puccini, notamment avec l’ensemble Ars Musica, de Nancy, et le Luxembourg Philharmonia Orchestra, sous la direction de Martin Elmquist, Eurocantica a ainsi donné, en 2005, un concert intitulé «De Bach à Vivaldi», au cours duquel il a interprété plusieurs œuvres de cette époque extraordinairement riche sur le plan musical. En 2002, l’ensemble a chanté le «Stabat Mater» de Franz Schubert, à l’occasion du 10ème anniversaire de la création de l’orchestre Estro Armonico, orchestre qu’il a d’ailleurs retrouvé et accompagné à de nombreuses reprises lors de concerts ultérieurs, notamment en mars 2006, dans l’interprétation de la Messe en ré d’Antonin Dvorak ou encore, en novembre de la même année, dans celle de la Messe du couronnement de Mozart sous la direction de Guy Van Waas.

À l’invitation de chefs étrangers et, notamment, à l’occasion de son 20ème anniversaire, Eurocantica a par ailleurs donné plusieurs concerts à l’étranger, notamment en République tchèque (en 1998), en France (en 2002, 2003 et 2007) et en Allemagne (en 2006) où il a interprété plusieurs œuvres de son répertoire de musique sacrée, telles la «Missa di Gloria» de Puccini ou la «Missa Capellae Pontificae» de Scarlatti et dernièrement le Requiem de Michael Haydn.

AVEC LE SOUTIEN DE

© 2019 eurocantica